De bonnes raisons de mourir – Morgan Audic

De bonnes raisons de mourir – Morgan Audic

C’est dans l’ancien bâtiment du parti communiste de Pripyat que le capitaine de police Joseph Melnyk est sommé d’aller voir un corps pendu, les bras en croix fixés par des câbles métalliques, paupières et lèvres cousues. Le cadavre est celui du citoyen russe Léonid Vektorovitch Sokolov. Léonid, fils du petro-oligarque Vektor Sokolov, qui s’est scandaleusement enrichi comme ministre de l’énergie d’Eltsine et dont l’épouse a été assassinée à Tchernobyl le 26-04-1986.
Deux enquêtes menées par deux policiers, l’un agissant à titre privé, l’autre dans son cadre professionnel, et qui vont tenter de connaître ces « bonnes raisons de mourir » …

Un thriller qui fait froid dans le dos. Non pas seulement en raison de l’intrigue mais aussi et surtout de l’endroit où elle se déroule : Tchernobyl et ses environs, au moment de la catastrophe nucléaire et trente ans plus tard. Morgan Audic, avec ce deuxième livre se place à n’en pas douter parmi les très bons auteurs de « frissons ». Il manie toutes les ficelles du genre : une excellente documentation des lieux des assassinats, une très bonne approche psychologique des protagonistes sans oublier le(s) coup(s) de théâtre à la fin de l’enquête. Du grand art.