Entre deux mondes – Olivier Norek

Entre deux mondes – Olivier Norek

Il faut fuir… Il faut fuir ce pays en proie à un régime totalitaire et sanguinaire. Damas n’est plus une ville sûre. Aussi, Adam, flic mais avant tout époux de Nora et père de Maya, décide-t-il d’envoyer sa petite famille en Europe. Là, où semble-t-il, les réfugiés politiques sont bien accueillis. Si tout se passe bien, il les retrouvera très vite à Calais, dans la Jungle, avant de rejoindre l’Angleterre. Mais cela ne se passe pas bien du tout. Dans cette Jungle bien nommée Adam cherche en vain Nora et Maya. Il n’est plus qu’un réfugié comme les autres, l’espoir au coeur et la haine au ventre. Bastien, lui, est flic nouvellement promu dans le Nord. Un crime dans un camp de réfugié devait lui donner l’occasion de s’affirmer en tant que chef de groupe. C’est en leader incontesté et en humaniste affirmé qu’il allait appréhender cet univers dantesque aux relents putrides de barbarie assouvie et assumée. Mais rien ne se passe comme prévu. Et puis il y a Kilali, un enfant muet pour cause de langue arrachée qu’Adam va prendre sous sa protection…

Un polar ? À peine. Un thriller ? Tout juste. Lieutenant de police en Seine-Saint-Denis, Olivier Norek est un homme de terrain. Pour parvenir à rendre la situation des réfugiés, aussi vraie et aussi crue soit-elle, il a enquêté auprès de ses collègues de la BAC (Brigade Anti-Criminalité de la police nationale française), il a séjourné à Calais auprès des migrants, il s’est entretenu avec les bénévoles, les humanitaires, les journalistes locaux. Et tout cela s’en ressent tant ce roman, évidemment très peu fictionnel, transpire la réalité, aussi dérangeante et triste soit-elle. C’est cruel, c’est violent, c’est émouvant et malheureusement tristement réel. La dernière page du livre tournée, le lecteur n’est plus comme avant.