La cité des hommes saints – Luis Montero Manglano

La cité des hommes saints – Luis Montero Manglano

D’après la légende sept moines ermites, ayant vu en songe des Berbères qui attaquaient le royaume wisigoth de Tolède, un cimeterre à la main et le nom d’Allah aux lèvres, traversèrent l’océan en direction du couchant. Ils avaient pour mission de mettre en sécurité un trésor immense qui se trouvait enfoui depuis des lustres sous les fondations d’un monastère tolédan : la Table du roi Salomon. Il n’en faut pas plus pour mobiliser le corps royal des quêteurs qui se lance à la recherche de cette « cités des hommes saints ». Labulle, Pharos, Enigma et Danny unissent leurs efforts aidés par un petit génie en informatique pour retrouver cette « Autel du Nom ». Mais ils ne sont pas les seuls : en face d’eux les hommes de Voynich, avec à sa tête la redoutable Lilith, poursuivent le même but….

Troisième et dernier tome de la trilogie du « Corps royal de quêteurs ». Luis Montero Manglano n’avait aucune raison de changer une formule qui a fait merveille dans le deux premiers tomes : « La table du roi Salomon » en 2017 et « L’Oasis éternelle » en 2018. Des réalités historiques, de l’aventure, de l’ésotérisme, de l’imagination et un soupçon de délire, le tout épicé de coups de théâtre. Et le quatuor des quêteurs reconstitué. La devise des quêteur est « reviens » : c’est ce que le lecteur a envie de dire à l’auteur.