Le courage des autres – Hugo Boris

Le courage des autres – Hugo Boris

L’auteur de deux romans déjà coup de cœur au Baobab (« Trois grands fauves » et « Police ») se met à la place centrale du récit.
Il y a 15 ans, tout juste ceinture noire de karaté, Hugo Boris est témoin d’une altercation dans les transports en commun. Paralysé, il se contente de tirer la sonnette d’alarme, et pire, il change de wagon. Vous imaginez le choc : autant de compétences dans le combat en salle et incapable de prendre la défense d’un humain en difficulté dans une rame bondée. Cet effarement va mettre sa réflexion et son observation en route, étant donné que l’auteur prend le métro et le RER pour son travail.
L’auteur se met à nu et nous voilà plongés dans des petites scènes du quotidien. Scènes de lâcheté ordinaire, d’indifférence, de petites misères mais aussi de solidarité, de courage et d’empathie.