Les larmes noires sur la terre

Les larmes noires sur la terre

La Casse. Un univers clos où échouent ceux dont la société, notre société, ne veut plus. Lorsque Moe arrive à la Casse avec son petit, elle a vu chacune de ses illusions tomber en miettes. Mais Ada, la vieille Afghane, la prend sous son aile. Et les jours s’adoucissent aux côtés de Nini-Peau-de-Chien, de Poule, de MarieThé et de Jaja.

Sandrine Collette nous avait habitués à des polars sombres, écrits au cordeau, tendus.

Elle nous revient avec un magnifique roman de femmes fortes et fragiles à la fois. C’est un roman qui parlera à chacun, homme et femme, tant la vie de Moe nous renvoie aux émotions partagées de tous: peur, enfermement, volonté de vivre, espoir.

Et s’il commence version noir de noir, un rayon de soleil nous attend dans les dernières pages de ce roman. Bouleversant.