Ma Reine

Ma Reine

Difficile d’évoquer Ma reine le récit de Jean-Baptiste Andrea. C’est plus une histoire qu’un roman, une page de poésie et de tendresse dans un monde si dur avec les différences. Notre héros est différent. Il a dû quitter l’école de son village car décidément il ne comprenait rien à rien. Ses parents le gardent avec eux dans une station service peu fréquentée. Il est heureux dans son monde à lui, avec son blouson Shell. Il peut servir à la pompe les rares clients et pour le reste, il erre seul aux alentours.

Un jour, voulant innocemment jouer avec une allumette il crée une grosse frayeur à ses parents. Le soir, il les entend parler de placement. Le drame n’est plus loin. Notre héros fugue, pas très loin mais bien caché, et là, il rencontre « Sa Reine ». Il y a quelque chose du « Huitième Jour  » dans ce récit, et notre cœur se serre à la dernière page.