Paradis perdus – Eric-Emmanuel Schmitt

Paradis perdus – Eric-Emmanuel Schmitt

Tout commence, à notre époque, dans la Grotte de Jeita, située à 18 km de Beyrouth, où l’on rencontre Noam. Face aux menaces de chaos, effrayé par les dangers engendrés par notre civilisation, il entreprend d’écrire le récit de sa vie. Un récit d’envergure puisqu’il est né il y a 8000 ans, dans un village lacustre, au sein d’une nature généreuse. Noam a connu le moment-charnière de l’humanité, celui où les hommes ont cessé d’être des chasseurs-cueilleurs nomades pour se sédentariser. Il connaît les techniques du feu, des vêtements, du combat, de l’agriculture. Il communique avec les animaux et les plantes, mais cherche désespérément l’essence de la vie. Noam est amoureux d’une femme qu’il déifie, Noura, dont la rencontre va marquer son destin pour toujours. Le jeune homme entretient avec son père Pannoam une relation d’amour-haine, adore sa mère et découvre son oncle Barak qu’il apprécie d’emblée. Sa vie n’est cependant pas de tout repos puisque Noam va devoir affronter le déluge…

La traversée des temps est le titre générique de l’histoire de Noam au cours des derniers 8000 ans écoulés et Paradis perdus en est le premier tome. Cinq mille pages sont attendues et 564 viennent d’être écrites. Et quelles pages! Le lecteur lit un auteur passionnant qui non seulement écrit merveilleusement bien, mais qui en plus est un remarquable conteur ! Il décrit la sagesse de la nature du temps où l’homme était à son écoute et trouvait en elle tout ce dont il avait besoin: aliment et médicament, nourriture et fourrure, gibier et foyer.

Érudit et passionnant, Paradis perdus est un roman à l’orée de l’humanité et des genres. Un roman comme une machine à remonter le temps qui vient illuminer le présent et qui illustre la manière dont hier explique aujourd’hui. Un roman qui mêle les courants, les idées, les concepts de tant de domaines qu’il donne le vertige. Il invite le lecteur à remonter aux origines, celles du Savoir, cette connaissance de l’Homme que chérit Eric-Emmanuel Schmitt. Noam devient notre ancêtre à tous.
Un livre génial tant par l’originalité de l’histoire que par la qualité du style. Je le recommande, sans l’ombre d’une hésitation.