Sous les décombres – Mechtild Borrmann

Sous les décombres – Mechtild Borrmann

Trois histoires. Tout d’abord celle de la famille Dietz, Agnès la mère et ses deux enfants Hanno et Wiebke, leur survie aléatoire dans Hambourg après les bombardements qui ont détruit presque entièrement la ville pendant la guerre, l’obligation de faire du troc au marché noir. L’hiver 1946 est pire que les précédents ce qui n’empêche pas les enfants Dietz de ramener un petit garçon à la maison, ce sera bientôt Joost le petit frère…
Un peu avant, en 1945 les Russes ont repoussé la Wermacht vers l’ouest, ils arrivent dans la propriété des Anquist, riches fermiers et éleveurs de chevaux. Eux aussi vont bientôt être obligés de s’enfuir et de tenter de passer en zone britannique.
Et puis, en 1992 Anna Meerbaum, qui vit à Cologne essaye de reconstituer le passé de sa mère Clara Anquist…

Trois fils, trois histoires qui déboucheront sur la résolution – selon l’auteure – d’un quadruple homicide, celui des morts de Hambourg de l’hiver 1946, une histoire vraie mais non résolue depuis lors. Roman sur trois époques, alternant les histoires que Borrmann Mechtild maitrise habilement.
Des histoires vécues par un peuple allemand dont on a tendance à oublier que, lui aussi, a pâti de la guerre. L’écriture est sobre et les personnages sont avant tout des humains.