The Hate U Give (La Haine Qu’on Donne) – Angie Thomas

The Hate U Give (La Haine Qu’on Donne) – Angie Thomas

Starr a 16 ans. Elle est noire et vit avec sa famille dans un quartier pauvre. À l’âge de 10 ans elle a déjà perdu Natasha, son amie du même âge, emportée par une balle perdue. Et voilà qu’elle assiste à la mort d’un ami d’enfance, Khalil, exécuté de trois balles dans le dos par un policier blanc qui a perdu son sang froid. Aucun problème, ce policier sera sûrement reconnu coupable, jugé et condamné. Le problème c’est que Starr était le seul témoin et qu’elle subit des pressions de la part de la police et de gangs pour qu’elle se taise. Mais elle finit par se rebiffer, aidée par ses parents…

Premier roman d’Angie Thomas – ancienne rappeuse – et véritable coup de maitre! Une réflexion, tout en finesse, sur le racisme aux États-Unis. Et le titre du livre prend tout son sens : le racisme c’est « la haine qu’on donne » et qui trouve peut-être sa source dans l’esclavagisme. Les adolescents européens blancs et les adultes européens blancs qui croient que « racisme » n’est qu’un mot vont devoir réviser leur jugement, voire leur a priori. Le racisme est une tare, un poison qui empêche des personnes de vivre ensemble. Un grand coup de chapeau aussi à la traductrice qui s’est trouvée devant un jargon américain : et ça donne kiffe grave, keuf, meuf et autres termes d’adolescents.

Un coup de coeur ! Mieux qu’un beau livre : un must pour les adolescents et adultes…blancs !