Trois incendies – Vinciane Moeschler

Trois incendies – Vinciane Moeschler

Trois époques, trois destins, trois femmes… Ce qui les unit ? Les liens du sang et les blessures que les guerres leur ont infligées.
Léa a 12 ans en 1940 lorsqu’elle fuit l’Ardenne avec sa famille, Alexandra, sa fille, est reporter de guerre et immortalise sur sa pellicule les désastres causés par les guerres du Moyen-Orient dans les années 80, du Liban à la Palestine. Enfin, Maryam, la fille d’Alexandra, a 19 ans en 1999. Elle a la chance de n’avoir jamais expérimenté la guerre, mais les guerres l’ont tellement privée de sa mère, sans cesse sur les routes, qu’elle en est dégoutée et préfère étudier les singes bonobos, qui font l’amour et pas la guerre, et vivre pleinement sa vie…

À travers ces trois portraits de femmes fortes, Vinciane Moeschler décrit de manière brillante et intimiste ces guerres et le destin de personnes qui les ont traversées.
Un très bon roman bien écrit, documenté et surtout très touchant.